Horoscope

L’horoscope du 8 septembre

body snatchers 2017
"They make you grow a beard", de Anthony Kinsella, © Shoot Cut Grade.

Chaque semaine, la revue de presse internationale de Postap Mag, sous forme d’horoscope tribal.

Le signe de la semaine : Cinéphile

La 8° nuit du cinéma underground ne se tiendra que le 4 novembre prochain, à Dun Lahogaire en Irlande, mais on vous en parle dès aujourd’hui car 1. les réservations sont ouvertes (à 70 euros certes, mais ça comprend le dîner et la fête d’after show qui ne devrait pas être piquée des hannetons), et 2. la liste des nominés vient de tomber, bandes-annonces à l’appui.

On les a toutes regardées et il ne nous a pas fallu longtemps pour repérer le court-métrage le plus Postap de la sélection , They make you grow a beard, qu’on pourrait traduire par « Ils font pousser ta barbe. »

Le pitch, résumé par un personnage qu’on sent en danger dès le début du trailer : « Je ne sais pas comment ça se passe, mais ils te chopent. Et tu te réveilles, et tu es barbu… Et t’es un sale con. Et t’aimes ça. »

Une sortie dans la droite ligne du film d’invasion donc, et l’E.T. façon Voleurs de corps,pour lequel nous avons ici une affection particulière. Sympathique variation, au demeurant, à en juger par son ressort principal, la misanthropie (valeur à la hausse par les temps qui courent).

Découvrez tous les films nommés ici, ou réservez directement votre ticket là.

Vegan

Quelle bonne semaine pour vous, amateurs de verdure et protecteurs d’icelle. En ce 8 septembre, une palanquée de bonnes nouvelles tombent en pluie pour vous donner un aperçu concret, là, maintenant, d’un monde moins gris.

Découvrez une recette simple (enfin, comptez 40 minutes quand même de préparation + cuisson) de burger au quinoa et curcuma proposée en cette rentrée par Consoglobe, et dégustez-le assis sur une chaise Pentatonic entièrement faite de déchets recyclés.

Design et réglables, elles passent dans n’importe quel intérieur du XXI° siècle, mais nous avons tout de même une légère préférence pour leur verrerie en smartphones recyclés :

Verres en smartphones recylcés

Verres en smartphones recyclés, © Pentatonic

Puis bouquinez tranquillement l’analyse complètement délirante du pourtant sérieux (mais tout le monde peut se tromper) magazine Foreign Policy qui croit bon d’avertir ses lecteurs, pour la on-ne-compte-plus-combien-de-fois-depuis-1965 que, cette fois c’est sûr, le terrorisme écolo frappe à la porte. Savourez son délicieux erratum en fin d’article : « Une erreur s’est glissée dans la version précédente du texte, quand nous affirmions que le Département d’État s’alarmait du risque de « bilan mortel colossal » dû à l’éco-terrorisme ; en fait cet avertissement se référait aux groupes paramlitaires ».

Un tissu de conneries, donc, réfutées d’ailleurs ici et qui pourra, c’est selon, simplement vous faire rire ou renforcer votre détermination à vous acheter la toute nouvelle Nissan Leaf, la dernière voiture électrique chic à boîte automatique qui tombe à pic, et affiche plus de 250 km d’autonomie au compteur pour un prix de 29 990 dollars (environ 25 000 euros). Sortie début 2018.

Vierge

Vierges, on vous a menti ! Une étude de la Indiana University School of Public Health menée aux États-Unis sur 2 021 adultes hommes et femmes est ainsi résumée par son auteure, Debby Herdenick, dans une déclaration à Science Daily :
« Contrairement aux préjugés, les comportements sexuels les plus recherchés, y compris par les hommes, sont ceux qui relèvent du romantisme et de l’affection », .

Elle poursuit : « Cela inclut les baisers pendant l’acte sexuel, les câlins, se dire des mots doux pendant l’acte, préparer la chambre pour qu’elle soit plus romantique, et ainsi de suite. »

Vous savez ce qui vous reste à faire.

Survivaliste

Survivalistes, allez contre votre nature et ne paniquez pas : les coyotes zombies qui errent dans Chicago ne sont PAS CONTAGIEUX. Je répète : les coyotes zombies qui errent dans Chicago ne sont sont PAS CONTAGIEUX.

coyote zombie chicago gale

Un coyote atteint de gale sarcoptique en 2016 à Danville (Californie) © Rebecca Dmytryk / Wildlife Emergency Services

Comme l’explique cet article du Chicago Tribune, la maladie qui explique l’aspect repoussant et effrayant des canidés est la bien connue (et sympathique) gale sarcoptique. Si elle n’est pas contagieuse pour l’homme, elle peut se transmettre à votre animal de compagnie. Mais il faut un authentique contact physique pour cela. Elle ne rend pas les animaux plus agressifs, ni plus aventureux. Tout au plus brouille-t-elle leur sens de la vision, ce qui explique qu’ils confondent le jour et la nuit et donc s’aventurent sous le soleil dans la ville au lieu de chasser au crépuscule comme tout charognard qui se respecte.

En outre, rappelle la naturaliste Stéphanie Touzalin dans l’article, la fin de l’été et l’automne sont la période de l’année durant laquelle les animaux sauvages s’aventurent le plus loin de leur territoire, ce qui explique leur présence dans votre quartier.

Le moment n’est donc pas encore venu de descendre à la cave armé de boîtes de conserve et d’un fusil à pompe. Soyez sûr que Postap Mag vous préviendra à temps ce jour-là. En cas de rencontre avec un coyote zombie, tient cependant à rappeler la police locale, « n’approchez pas, n’essayez pas de gérer la situation vous-même et faites appel à un professionnel. Personne ne peut prédire comment réagit un animal sauvage face à l’humain. »

Optimiste

Optimistes, belle conjonction de planètes cette semaine. Avec le test brillamment passé par le stylo qui détecte le cancer, le retour en piste du projet de méga centrale solaire en Tunisie, et la prise en considération toujours plus grande de la science climatique dans les procès antipollution aux États-Unis, vous aviez déjà de quoi alimenter ce regard fier porté vers l’avenir.

Mais c’est le Partenariat pour la Transformation Agricole en Afrique (PIATA) qui devrait retenir toute votre attention en ce début septembre. Le projet : « Augmenter les revenus et améliorer la sécurité alimentaire de 30 millions d’exploitations agricoles familiales de petite taille » en Afrique, nous apprend Afrik.com.

Sous l’égide de la Fondation Bill et Melinda Gates, de la Fondation Rockfeller et de l’Agence des États-Unis pour le Développement, 280 millions de dollars seront ainsi affectés à l’aide de 30 millions de fermes familiales jusqu’à 2021, dans le cadre d’un partenariat stratégique visant à enclencher une véritable révolution verte dans 11 pays du continent.

Le projet a été accueilli en ces termes par le Dr. Agnes Kalibata, présidente de Alliance pour une Révolution Verte en Afrique : « Le PIATA sera essentiel pour réunir des acteurs clés afin de soutenir les gouvernements dans leur but de débloquer complètement le potentiel de l’agriculture et de l’agro-industrie de l’Afrique en tant que moteurs les plus sûrs de la création d’emplois et de la transformation économique intégrale du continent. »

On ne saurait mieux dire. Le monde change. L’Afrique avance ?

Plus d’infos (en français) sur l’article d’Afrik.com.

Obtenir le livre

Recommandé pour vous:
Prix unitaire
24,00 €
Disponible
Estimation de livraison standard: 2 à 7 jours ouvrables.

On ne parle plus que de l'Afrique. Trop de déceptions ont cependant continué d'empêcher son décollage, et en ont fait une terre de désespoir: mauvaise gouvernance, cupidité de ses dirigeants publics ou de certains de ses partenaires privés ou publics, intrusion des puissances (...)

Éditeur
L'HARMATTAN
Langue
Français
Format
Book
Nombre de pages
228
Date de publication
29 Novembre 2016
par Adama Gaye

On ne parle plus que de l'Afrique. Trop de déceptions ont cependant continué d'empêcher son décollage, et en ont fait une terre de désespoir: mauvaise gouvernance, cupidité de ses dirigeants publics ou de certains de ses partenaires privés ou publics, intrusion des puissances (...)

Éditeur
L'HARMATTAN
Langue
Français
Format
Book
Nombre de pages
228
Date de publication
29 Novembre 2016
Recommandé pour vous:
Prix unitaire
24,00 €
Disponible
Estimation de livraison standard: 2 à 7 jours ouvrables.

A propos de l'auteur

Julien Millanvoye

Julien Millanvoye est écrivain et fondateur de Postap Mag. Derniers ouvrage : "J'ai un Métier !" (Editions Globe).

Laisser un commentaire

*