Abonnements

Soutenez PostAp Mag et rejoignez la communauté !

Le site de PostAp est gratuit, mais vous pouvez également vous abonner à notre offre payante. Nous passons pour cela par la plateforme de financement participatif Patreon, qui nous sert d’intermédiaire à la fois technique et juridique.

Celle-ci vous donnera accès au salon VIP, dans lequel vous pourrez découvrir de nouveaux formats, des articles enrichis, et des conseils de lecture en ligne, ainsi qu’à notre newsletter hebdomadaire, L’Édition du week-end.

Pourquoi m’abonner ?

Pour découvrir de nouveaux contenus mais aussi pour nous soutenir : PostAp est un site totalement indépendant, gratuit, sans subventions d’aucune sorte. Seul votre soutien assure notre pérennité et notre développement… Pour bien des raisons !

C’est pourquoi nous proposons plusieurs formules d’abonnement : l’offre d’entrée est à 3 euros mensuels, mais vous pouvez donner plus, pour nous soutenir (et vous recevrez d’autres contreparties en échange).

Comment m’abonner ?

Tous nos abonnements sont gérés par le site de financement aux indépendants Patreon. Cliquez sur le bouton pour découvrir nos offres et commencer à nous soutenir !

Toutes les transactions sont gérées par Patreon. Les ventes sont réservées à la SASU DLM Contenus, ayant pour raison sociale Éditions des Répliquant(s), l’éditrice de PostAp Mag, domiciliée en France et détenue à 100 % par Julien Millanvoye, le créateur du site (c’est moi, bonjour !).

Notez que votre premier prélèvement bancaire sur Patreon sera de 0,00 euros : il est destiné à simplement s’assurer de l’existence de votre compte bancaire !

En outre, en choisissant votre abonnement, Patreon vous proposera de nous soutenir en donnant un peu plus que le tarif de l’offre à laquelle vous souscrivez. Croyez bien que vos dons nous vont droit au cœur mais, surtout, nous permettent… Ben, de vivre, en fait ! Et de nous développer. Et de produire, toujours plus, et surtout toujours mieux.

Que recevrai-je en échange ?

Le mieux est d’aller sur Patreon pour découvrir nos offres, mais les voici rapidement résumées :

  • Pour 3 euros mensuels, vous aurez accès au salon VIP et à L’Édition du week-end, notre newsletter hebdomadaire, envoyée chaque samedi matin (vous en trouverez un exemple ici). C’est notre prix d’entrée, destiné, à dire vrai, aux précaires de tous horizons —mais nous ne vous demanderons pas le moindre justificatif !
  • Pour 5 euros mensuels, l’authentique prix d’entrée, vous aurez accès aux mêmes contenus. En prime, lorsque nous accueillerons de la publicité, d’ici la fin de l’année, elle vous épargnera !
  • Pour 10 euros mensuels, vous pourrez, en plus, voter sur nos futurs contenus et projets.
  • Pour 20 euros mensuels, vous rejoindrez, en outre, le PostAp Hall of Fame : la page sur laquelle nous remercions tous nos contributeurs et contributrices —comme nous le ferons dans toutes nos futures productions ! En effet, des dons de ce montant nous permettront d’envisager plus sérieusement notre avenir et donc de nous lancer dans la production de tous les produits et services que nous avons en tête (vidéos, podcasts, livres, version papier… Et d’autres !). Vous serez en bonne place dans tous nos remerciements !
  • Pour 40 euros mensuels, vous devenez un parrain ou une marraine du magazine. À ce montant, vous nous soutenez sérieusement et loyalement : ). Pas de contrepartie supplémentaire à celles décrites plus haut, si ce n’est une place à part dans nos cœurs… Qui pourrait bien vous donner accès, au fil des mois, à quelques surprises pensées spécialement pour vous !
  • Pour 80 euros mensuels, vous devenez l’un ou l’une de nos mécènes. Selon la méthode de cette belle tradition, nous vous écrirons un sonnet de remerciement, personnalisé, dédié à votre bienveillance. Pour de vrai, dès votre sixième mois d’abonnement consécutif !

Toutes les formules d’abonnement vous donnent également accès aux « news » Patreon, un canal d’échange privilégié entre le site et ses soutiens (vous !).

Les prix indiqués sont hors-taxe.

FAQ des abonnements

Je veux donner plus, c’est possible ?
Non, pas par le biais de Patreon. Le mieux est de souscrire à notre offre de 80 euros par mois (tout de même) et, si vraiment vous insistez, vous pouvez ajouter un don ponctuel via Tipeee, comme expliqué juste ci-dessous !

Je préfère faire un don ponctuel, c’est possible ?
Les abonnements ou dons récurrents nous sont beaucoup, beaucoup plus utiles que les dons ponctuels. C’est pourquoi ils ne sont pas possibles sur Patreon (dans le système même de Patreon). Mais ils restent possibles sur notre page Tipeee, d’ailleurs réservée à cet usage ! Elle est ici.

Je souhaite offrir un abonnement, c’est possible ?
C’est possible pour la newsletter seulement, car, à l’heure actuelle, Patreon ne permet pas ce système. Rendez-vous sur l’hébergeur de notre newsletter, GetRevue. Il vous suffira de rentrer l’adresse mail du ou de la bénéficiaire en vous abonnant. Le prix de l’abonnement à la newsletter seule est de 2 euros mensuels (l’offre ne figure pas sur Patreon car, à ce niveau, les commissions bancaires et de Patreon ne rendent plus l’opération utile financièrement pour nous).

Notre page GetRevue est ici (pensez à cliquer sur « Membres » dans le message de bienvenue pour activer l’option payante car, sinon, vous ne recevrez pas L’Édition du week-end).

Je souhaite déduire la TVA, c’est possible ?
Non. Patreon est avant tout un système de financement participatif, réservé aux particuliers. Vous pouvez vous engager à nous soutenir à titre personnel, mais vous ne pouvez pas engager votre entreprise. Toutes les informations sur Patreon et la TVA sont sur cette page.

Qu’est-ce que le salon VIP ?
C’est, avant tout, une manière bien à nous de continuer à traiter l’actualité internationale, sans prendre trop de votre temps.

On y trouve aussi des playlists, des blagues, de la déco.

C’est un espace de créativité pour nos plumes et nos envies.

C’est une page sympa où surfer en toute tranquillité.

C’est une page actualisée une fois par mois (un « salon d’été couvre la période juillet-août). Lorsque nous aurons suffisamment de soutien, le projet est de l’actualiser tous les quinze jours (ce ne sont pas les idées qui manquent…).

J’ai d’autres questions
Écrivez-nous à contact@postapmag.com, et nous y répondrons !

En savoir plus sur le pourquoi du comment

Ces deux contenus ont une même vocation. Ils sont nés d’une conviction, et d’un constat.

La conviction s’est forgée, lentement, au fil de l’existence de notre site : partout, sur Terre, se passent, tout le temps, des tonnes et des tonnes de choses qui ne sont pas traitées par la presse francophone, pas assez en tout cas. Même en ligne (malgré, bien sûr, des exceptions, auxquelles nous donnons toujours l’écho en notre pouvoir !). Il s’agit pour une grande part d’actualités internationales dont nous croyons, fermement, qu’elles ne sont pas moins intéressantes parce qu’elles ailleurs. Au contraire : elles décentrent le regard, rappellent qui, où et quand nous sommes, et que l’on peut envisager le passé, le présent, l’avenir, de mille et mille manières différentes de la nôtre propre.

Nous croyons aussi que diffuser et relayer ces news est une façon de lutter contre le désespoir, dont nous savions, en créant ce titre, en 2018 (« Post-Ap comme Post-Apocalypse, Post-Apathie, bref, Post-Après »), qu’il serait la grande menace des années alors à venir, désormais en cours, tant les bouleversements géopolitiques et climatiques, et ce qu’ils entraîneraient sur les fronts économiques et sociaux, allaient ébranler nos habitudes et nos systèmes.

Le désespoir arrive justement parce que l’on oublie que partout et tout le temps, envers et contre tout, le monde vit et les humains créent. Si nous ne voyons que les gros titres, la tentation est grande de se laisser absorber par la rage ou la mélancolie. Mais en réalité, l’action, le mouvement, et l’espoir (qui n’a pas besoin d’être naïf), demeurent.

C’est aussi ainsi que l’on risque de se laisser absorber par le complotisme dont, en revanche, nous n’avions pas imaginé qu’il serait à ce point la maladie du temps.

Il y a bien d’autres choses à faire, pour lutter contre le complotisme. C’est le travail des débunkers en tous genres, des zététiciens, des sites parodiques, des vigies diverses et variées, des éducateurs et éducatrices aux médias et à l’information, des chercheurs et chercheuses. Mais il faut aussi informer au-delà des informations habituelles, reprises en boucle, partout, avec toujours plus d’appels à guerroyer, contre l’autre, et à s’enfermer dans sa propre bulle de filtres. Le complotisme, qui est réellement dangereux, pour la santé mentale de nos proches, et pour la paix civile, a bien des ressorts et des raisons d’être. Nous ne pouvons bien entendu pas agir, ici, à notre échelle, sur toutes. Seulement sur le besoin de romantiser le monde. Croire au complot, c’est, entre autres, une réponse à l’assèchement du réel. Le monde ne peut pas être aussi horrible et fermé que ce que nous racontent les médias, si ?

Non. Il est bien plus vaste et fourmillant et beau et triste et joyeux et dansant et enragé et sage et rigole et effrayant et rassurant. Tel qu’il est. Sans besoin de le fantasmer. Voilà pourquoi nous voulons, toujours plus, le raconter.

Mais il y avait, aussi, un constat : il y a toujours plus de textes à lire, de vidéos à regarder, de podcasts à écouter, de réseaux sociaux à consulter… Le temps nous manque. C’est pour pallier ce problème que nous avons imaginé ce salon VIP et cette newsletter, leur forme : ces contenus sont bourrés d’infos et, pourtant, ils ne vous prendront que très peu de votre temps. Tout y est résumé, traité, expliqué, encadré, dans cet esprit. Il est facile de les scanner, du regard, rapidement, rapide d’y lire ce qui nous intéresse, et facile de trouver les bons liens pour, si on le désire, en savoir plus, creuser et vérifier les faits par soi-même.

Abonnez-vous, donc, pour être mieux informé/e que tout le monde, sans efforts, en vitesse et ainsi continuer, librement, à rêver le monde.

Centre de préférences de confidentialité