Télex : suivez en direct les articles repérés par PostAp Mag dans la presse mondiale.

Eh… non. Non, non, non. Non, l’énergie renouvelable n’est pas distribuée “à gogo” aux USA et, au train où vont les choses, ce ne sera pas le cas encore en 2030, mais pardonnez-nous :
1. On n’a pas pu s’empêcher de placer l’expression “à gogo”.
2. les projections de GlobalData sur le mix énergétique aux USA d’ici 2030 sont tout de même bien plus rassurantes que ce que l’on pourrait craindre en cette rentrée 2019.

Diminution par deux de l’énergie charbonnière, multiplication de l’éolien par 72 % (notamment en mer), taux de croissance annuel de 10 % pour le solaire… L’engagement des états, à défaut du pays lui-même, pour le respect des accords de Paris, l’amélioration continue des batteries et le marché pour lequel les renouvelables sont, de toute façon, chaque jour plus abordables et rentables ont, semble-t-il, parlé.

C’est bon mais c’est chaud !

À lire (en français) sur Enerzine.