De la pub, vous en voulez ? OUAIIIIIIS ! En couleur, animée, et en vidéo à chaque coin de rue ? Euhhhhhh…

Alors, cela vous concerne : la mairie de Paris s’apprête en effet à engager la révision de son Règlement Local de Publicité, ouvrant la question de la présence future d’écrans vidéo de publicité dans les rues de la Ville Lumière. Le, plus drôle en est la raison invoquée par le Conseil de Paris, qu’on imagine à peine inspirée des lobbies du mobilier urbain :

« La possibilité d’introduire les technologies les mieux adaptées, comme les écrans numériques, pour permettre la diffusion de messages d’information, quelle qu’en soit la nature, devra donc être examinée sous cette double préoccupation de qualité du paysage et d’efficacité économique. Elle devra être aussi examinée sous l’angle de la contribution de ces technologies à la réalisation des objectifs du plan climat air énergie territorial, compte tenu de l’importance des déplacements en véhicules à moteur qui pourraient être économisés grâce à la télégestion que la mise en œuvre de ce type de procédé permet. »



N’y voyez surtout pas de mauvais esprit si nous avons choisi d’illustrer ce paragraphe sur la consommation par ce film tout juste sorti sur Vimeo, signé Lubomir Arsov, et qui parcourt les réseaux sociaux à la vitesse d’un répliquant de Blade Runner depuis quelques jours…

Les écrans contre la pollution ? Difficile à croire… Du moins d’après le collectif Résistance à l’Agression Publicitaire qui s’est penché sur ce sophisme brillant. Retrouvez ici son analyse des conséquences environnementales de cette technologie.

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez en cadeau le Paris-Apocalypse City Guide !

Vous serez ainsi au courant de toutes nos offres à venir, de nos événements et de nos projets d’articles ou de développement.

En soumettant ce formulaire, vous acceptez expressément que nous utilisions votre adresse mail pour vous envoyer des newsletters régulières.

Promis, nous vous spamerons pas, nous ne vous enverrons que des infos sur la vie du magazine et ses productions et nous ne communiquerons jamais votre email à des tiers.

Vous pouvez également télécharger gratuitement ce guide sans vous inscrire à notre newsletter en cliquant ici.

Non merci.