Politique

L’espionne contre le général

Chelsea Manning Harvard CIA
Chelsea Manning at protest in front of "A Night For Freedom" CC Manolo Luna / Wikimedia Commons

Vous vous réjouissiez de la prochaine conférence qu’allait donner Mike Pompeo, ci-devant directeur de la CIA, à Harvard ? Vous risquez d’être déçu. Celui-ci a annulé sa visite le matin même, ce 15 septembre. Il n’a pas apprécié, en effet, la nomination par la prestigieuse université américaine de Chelsea Manning au titre de « collaboratrice émérite ». Ce n’est pas une supputation : il explicite la raison de sa décision dans un courrier envoyé à la direction de l’école, précisant « Mademoiselle Manning a trahi son pays et a été reconnue coupable de 17 crimes graves, pour avoir transmis des informations classifiées à Wikileaks. »

Mais ne paniquez pas toutefois, ça n’est que partie remise : le directeur Douglas Elmendorf a aussitôt retiré son invitation à l’ex-soldat Bradley Manning, précisant dans un communiqué officiel « la nommer collaboratrice émérite était une erreur […] Je pense toujours que l’inviter à s’exprimer et à échanger avec les étudiants est cohérent avec ce qui a toujours été notre politique, pour laquelle la possibilité d’écouter ce qu’on a à dire des personnes très différentes les unes des autres est essentiel […] Je voudrais lui présenter mes excuses, ainsi qu’à toutes les personnes qui m’ont fait part de la préoccupation qu’a suscité chez eux ma mauvaise analyse de tout ce que notre invitation impliquait. »

Suite à l’annulation de la visite de Mike Pompeo, Chelsea Manning a déclaré ceci :

Signalons, au passage, la jolie prouesse du toujours aussi bon Business Insider, qui publie sur son site l’intégralité de la lettre du directeur de la CIA. Saine lecture, s’il en est.

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez en cadeau le Paris-Apocalypse City Guide !

Vous serez ainsi au courant de toutes nos offres à venir, de nos événements et de nos projets d’articles ou de développement.

Nous vous spamerons pas. Nous ne vous enverrons que des infos sur la vie du magazine et ses productions.

Nous ne communiquerons jamais votre email à des tiers.

Non merci.