Josh Marzano, vous ne voulez pas le croiser dans Counter Strike.

L’Eleague Major, l’un des tournois de jeux vidéo les plus importants au monde, disputé sur Counter Strike : Global Offensive (un jeu de tir opposant escouades d’intervention militaires aux groupes terroristes), vient de s’achever sur une victoire des Danois d’Astralis face aux Polonais de Virtus Pro lors d’une finale serrée mais incontestable (12-16, 16-14, 16-14).

Entre autres moments qui retenaient l’attention, l’exploit de Josh “jdm 64” Marzano qui, alors qu’il n’était plus que seul survivant de son groupe, est parvenu à liquider à lui tout seul, en quelques secondes, les 4 adversaires de la team EnVyUs qui voulaient sa peau. Sa méthode ? Deux tirs dans la tête, grenade aveuglante, 2 tirs dans la tête. Imparable.

Ce ne fut pas suffisant, hélas, pour propulser son groupe en finale, mais ce fut certainement l’un des moments les plus marquants de cette dixième édition de l’Eleague Major, la compétition au prix final de 1 million de dollars américains, repéré pour nous par Kotaku. On répète : headshot, headshot, flashbang en loop. Que demande le peuple ?