Quatrième volet de notre série consacrée aux meilleures webradios de France, de Navarre et de partout.

Puisque la musique est recommandée à hautes doses en ces temps difficiles, PostAp a décidé de répertorier les webradios qui nous font tenir, et de rencontrer celles et ceux qui, derrière, les font vivre.

Radio Grenouille émet et émane de Marseille, avec de sa région toute la langueur, la diversité, la curiosité et l’enthousiasme que nous lui connaissons. Radio Grenouille, c’est du beau et du bon son mais aussi, contrairement aux webradios chroniquées jusqu’ici, des reportages des portraits, des infos et des interviews, ainsi qu’une présence en FM (88.8 à Marseille) et sur Dab+, la radio numérique terrestre. Radio Grenouille, c’est une héritière des radios libres des années 1980 et c’est tout le son tendre et lumineux dont nous avons besoin sur cette fin (provisoire sans doute) de confinement…

Jérôme Matéo Directeur Grenouille
Jérôme Matéo lors d’un concert-goûter pour enfants à La Friche Belle de Mai

Radio Grenouille, c’est aussi, à la direction, Jérôme Matéo, qui a accepté de répondre à notre questionnaire !

PostAp Mag. Qui êtes-vous ?
Jérôme Matéo. Jérôme Matéo, directeur de Radio Grenouille, de Euphonia et de Co-opérative (un groupement d’associations installé à La Friche La Belle de Mai, à Marseille). 

Par ailleurs, j’enseigne à l’Université (communication, environnement, philosophie, médiation culturelle et artistique) et je suis également formateur (dans la prévention et la gestion des conflits ou le travail en coopération, pour l’essentiel). 

P. A. M. Comment qualifier la ligne éditoriale, ou artistique, de Radio Grenouille ?
J. M. Elle repose sur 4 voies, qui se recoupent :

– La création artistique, avec une attention particulière pour ce qui touche au son (les musiques, les arts qui emploient le son…). Nous tentons ici d’équilibrer entre patrimoine artistique et ce qui se crée aujourd’hui, notamment dans notre région. Notre devise : Connaître d’où nous venons pour être au présent et avancer dans l’avenir. 

– Le développement d’initiatives citoyennes et pacifiques, dans les domaines de l’éducation, de la santé (notamment mentale), de la démocratie locale, etc. 

– La jeunesse, de la petite enfance aux adolescents, des jeunes artistes, créatifs jusqu’aux étudiants et jeunes adultes en difficultés socio-économiques. 

– Les enjeux environnement et écologiques, évidemment ! 

P. A. M. Comment et quand est né le projet ? Est-ce une initiative solitaire, ou d’équipe ?
J. M. Radio Grenouille s’est créée en 1981, au et par le Théâtre Toursky, dirigé par le metteur en scène et comédien Richard Martin, à Marseille. En1992 arrive la création de notre association et de l’atelier de production et de création, Euphonia, co-créé par le compositeur et enseignant en son Lucien Bertolina.

Clara de Asis Radio Grenouille
Clara de Asis en résidence d’écoute © Facebook / Radio Grenouille

Et en 2010, c’est le rapprochement avec l’association Co-opérative, que je dirige, créée en 2005 par un groupe de responsables associatifs de La Friche, et mise au service d’artistes, de projets artistiques, d’actions pour et par la jeunesse (enfants, adolescents, écoles, collèges, université, etc.). 

P. A. M. Quelles sont les radios, animateurs ou émissions qui vous ont accompagné à l’adolescence ?
J. M. Années 80… Radio Activité, une radio associative musicale marseillaise qui passait rock, new wave, jazz, bossa nova, etc.)… Mais d’autres aussi de la région : Grenouille, Sprint, Dialogue, Utopie (où j’ai commencé), etc. 

Et quelques animateurs d’envergure nationale, dont Antoine de Caunes… Mais je ne sais plus sur quelle radio ! 

P. A. M. Le premier disque que vous avez acheté ?
J. M. Beaucoup de musiques dans la famille, déjà : rock’n’roll, jazz, blues, rhythm & blues, chanson française & italienne, musique cubaine et brésilienne, flamenco, musique arabo-andalouse, musique classique… Pour les premiers disques, achetés à l’adolescence (et encore écoutés) : The Stray Cats, New Order, Lloyd Cole, ACDC, Michael Jackson…

P. A. M. Le dernier titre que vous avez découvert et que vous avez envie de nous conseiller ?
J. M. Cela dépend de ce que vous appréciez en général ! En ce moment j’écoute tout autant des sons des Caraïbes que de la musique baroque et sacrée ; et finalement pas tant de musiques que cela, et plutôt le son de la vie (oiseaux, vent, enfants qui jouent). 

P. A. M. 3 morceaux pour danser ?
J. M. – “Ya Rayah”, par Dahmane El Harrachi —ou dans la version de Rachid Taha.

– “No Particular Place To Go”, par Chuck Berry .

– “King In My Empire”, par Rhythm & Sound & Cornell Campbell (ou les remixes à tempo plus élevé des travaux de Rhythm & Sound)… Ici dans la version « danse intérieure » : 

Pour écouter Radio Grenouille, une seule adresse : radiogrenouille.com