Troisième volet de notre série consacrée aux meilleures webradios de France, de Navarre et de partout.

Puisque la musique est recommandée à hautes doses en ces temps difficiles, PostAp a décidé de répertorier les webradios qui nous font tenir, et de rencontrer celles et ceux qui, derrière, les font vivre.

Le bougre est bien caché, mais nous sommes parvenus à faire causer Philippe Thévenet, le créateur de Radio Meuh et, à ce titre, l’un des inspirateurs quotidiens de PostAp Mag. La radio en ligne “from reblochon land” est diverse, discrète, joyeuse, apaisante et dansante. Le son idéal de l’époque, donc. Voici d’où il vient !

PostAp Mag. Qui êtes-vous ?
Philippe Thévenet. Philippe Thevenet, instigateur du projet Radio Meuh. Malheureusement, aucune filiation familiale avec le célèbre cycliste Bernard Thévenet, double vainqueur du tour de France dans les années 70.

radio meuh philippe thévenet interview
Le crew de DJ “de terrain” de Radio Meuh, © Radio Meuh.

P. A. M. Comment qualifier la ligne éditoriale, ou artistique, de Radio Meuh ?
P. T. J’ai toujours un peu de mal à répondre à cette question, car ce n’est pas quelque chose de “réfléchi”. Nous jouons et mettons en forme les musiques qui nous plaisent. Peu importe le style, du moment que cela nous touche, procure une émotion. En tout cas, notre radio est uniquement musicale, on sait pas parler dans le micro !

P. A. M. Comment et quand est né le projet ? Est-ce une initiative solitaire, ou d’équipe ?
P. T. L’idée me taraudait depuis l’adolescence, la démocratisation du streaming a permis de concrétiser ce rêve. Monter une radio… Yeah ! ! ! Cela s’est fait grâce à mon pote Christian, aka “Kick”, informaticien de métier qui a mis en œuvre toute la technique pour que cela soit possible, en 2007. La préhistoire de l’Internet. C’était un sacré défi, croyez moi. Diablo, graphiste émérite, nous a ensuite créé notre identité graphique, et notre petite vache de radio était ainsi prête à sortir des frontières de reblochonland. Depuis l’équipe s’est étoffée, au fil des années.

P. A. M. Quelles sont les radios, animateurs ou émissions qui vous ont accompagné à l’adolescence ?
P. T. Dans des régions perchées comme la nôtre, écouter une bonne radio relevait du défi. On se battait pour “choper” Couleur 3, une radio suisse plus ou moins nette suivant la météo, et où on se trouvait. Nova était évidemment aussi une référence : dès que j’arrivais chez quelqu’un qui avait Canal Sat, on la branchait. Sinon, Bernard Lenoir sur Inter et “Les Enfants du Rock” à la télé ont nourri notre résistance face à la musique mainstream.

 P. A. M. Le premier disque que vous avez acheté ?
P. T. Le 45 tours de Elton John “I’m still standing”.

P. A. M. Le dernier titre que vous avez découvert et que vous avez envie de nous conseiller ?
P. T. Marcel Vogel & Khalil Anthony : “Those Moments” (Original Mix).

P. A. M. 3 morceaux pour danser ?
P. T. Alex Rossi : “Tutto va bene quando facciamo l’amore”.

Sophie Lloyd : “Calling Out” (feat. Dames Brown) (Danny Krivit Edit).

Al Massrieen : “Sah”

Merci à Philippe Thévenet pour ses réponses et ces découvertes !
À vous de découvrir leurs propres découvertes sur Radiomeuh.com.