Une application d’astrologie envoie des messages radicaux, désespérants et agressifs à ses abonnés et abonnées.

Co-Star est une application d’astrologie créée en 2017 par trois jeunes gens venus du monde de la mode et qui fait parler d’elle. Pour sa moyenne de 4,9 sur 5, selon plus de 30 000 utilisateurs et utilisatrices l’ayant noté sur l’AppStore et pour son approche so XXI° siècle de l’horoscope : elle utilise les données en temps réel de la NASA pour traquer le mouvement des planètes et vous envoie par notifications Push des infos constamment réajustées sur ce que les oracles ont à dire de votre vie professionnelle comme sentimentale, de votre forme physique comme de votre humeur et, bien sûr, de votre compatibilité amoureuse ou amicale avec vos collègues de bureau ou flirts d’un soir.

En résumé, votre horoscope du jour est l’enfant naturel de datas et d’algorithmes, le tout accouché, nous assure le site, par des astrologues “professionnels” —car, pour l’instant, semble-t-il encore, les humains resteraient supérieurs à toute forme d’intelligence sur notre planète, même si ça ne se voit pas tous les jours.

Co-Star Astrologie Push Notifications

Ben Weitzman, Banu Guler et Anna Kopp, fondateurs de Co-Star © Co-Star


Mais depuis quelques semaines, les prédictions de l’app déraillent sérieusement, suscitant, c’est selon, l’indignation, l’amusement ou la perplexité et, souvent, le partage sur Twitter. “Écrivez une lettre d’amour, attachez-la à une brique et jetez-la par sa fenêtre”, “N’essayez pas de vous faire comprendre aujourd’hui, le jeu n’en vaut pas la chandelle”, ou encore “Tout le monde se fout de savoir combien de livres vous avez lus” font partie des quelques radieux conseils délivrés sur les téléphones par l’astrologue-algorithme fou.





Contactés par Junkee, qui nous a fait découvrir cette info, et par nous-mêmes voilà bientôt deux semaines, Co-Star n’est pas revenu vers nous pour nous expliquer ce mystère. Bien entendu, nous avons tendance à croire que l’algorithme fou de l’application a fini par percer les véritables mystères de l’univers et parle vrai. Pour le savoir, rien de plus facile : nous inscrire nous-mêmes et partager nos notifications.

Sauf que pour cela, il faut fournir son mail et sa date de naissance (à l’heure près, cela va de soi), bien entendu associés à son numéro de téléphone lorsque l’on télécharge l’application. Or pas besoin de Mercure en rétrograde pour refuser de diffuser plus encore de données personnelles au-delà du strict nécessaire. Un mail associé à une date de naissance, ça vaut trop cher pour se donner de bon cœur.

Et puis notre personnalité n’est peut-être pas assez costaude pour encaisser des portraits tels que celui reçu, ce 8 avril, par Jodie : “Votre lune est en Lion, donc votre Moi émotionnel est théâtral, fier, expressif, idéaliste et plutôt égo-centré. Vous avez besoin de beaucoup d’amour, d’attention et de validation de la part des autres.”

Quitte à se confronter aux horreurs de la psyché et des étoiles, croyez-nous, plutôt se relire un bon Lovecraft. La lune y sera gibbeuse, et les algorithmes absents.