Les amateurs connaissaient de robots déjà le Robobee, ce drone de moins de 200 milligrammes capable de fabriquer son propre carburant (en extrayant hydrogène et oxygène de l’eau la plus banale qu’il trouve sur son chemin).

Celui-ci, désormais, en plus de voler, a appris à nager.


 
Les missions envisagées par son constructeur ? Sauvetage (pour découvrir qui sauver, et où le ou la trouver), surveillance, météorologie haute résolution, vigilance environnementale et, bien entendu, pollinisation (en remplacement de feues nos bonnes vieilles abeilles).

On ne peut pas encore acheter le sien, seulement s’inscrire à la newsletter du constructeur ici.