Machines

Slaughterbots : méfiez-vous des drones tueurs

Sont-ce les jours qui raccourcissent qui donnent des idées noires aux réalisateurs de la vidéo Slaughterbots ?

Non. C’est la tenue, le 17 novembre à Genève, d’une réunion d’experts de 80 pays, consacrée à la question des « systèmes d’armement autonomes et létaux ».
Ou, pour le dire plus simplement, des robots tueurs.

Une possibilité technique, d’ores et déjà entre nos mains, et qui inquiète le Future of Life Institute, producteur de la vidéo ci-dessous, réalisée pour l’occasion, et pour faire prendre conscience aux décideurs comme aux citoyens de l’urgence d’agir contre l’adoption et la prolifération d’armements de ce genre.

Les auteurs y imaginent un drone pas plus grand qu’une main, totalement autonome, muni de charges explosives. « Programmez-le comme vous voulez », explique le sympathique marchand d’armes qui présente son innovation sous les applaudissements de l’assistance. « Pour vous débarrasser des méchants, pour viser ceux qui ont utilisé un hashtag particulier sur leurs réseaux sociaux par exemple… Éradiquez une idéologie là où elle commence » (sous-entendu : en faisant sauter les cerveaux).

On vous prévient : la vidéo est assez effroyable. Mais elle mérite d’être vue, car il est possible d’agir. Comment ? En partageant, en alertant, en pétitionnant, en contactant les élu(e)s de tous bords.…

Un site concentre les initiatives destinées à éviter de voir advenir un monde où chacun et chacune d’entre nous sera à la merci d’un pays, d’une organisation quelconque, ou même d’un simple individu, et de ses machines.

Ce site, c’est Autonomous Weapons, que vous trouverez en cliquant ici.

Via Seeker.

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez en cadeau le Paris-Apocalypse City Guide !

Vous serez ainsi au courant de toutes nos offres à venir, de nos événements et de nos projets d’articles ou de développement.

En soumettant ce formulaire, vous acceptez expressément que nous utilisions votre adresse mail pour vous envoyer des newsletters régulières.

Promis, nous vous spamerons pas, nous ne vous enverrons que des infos sur la vie du magazine et ses productions et nous ne communiquerons jamais votre email à des tiers.

Vous pouvez également télécharger gratuitement ce guide sans vous inscrire à notre newsletter en cliquant ici.

Non merci.