Habitants des villes, comme chaque année, la reprise du travail vous enchante, seulement assombrie par la perspective de passer des heures dans les embouteillages.

Heureusement, une solution est en train de se préparer dans les ateliers de la firme russe Dahir Insaat : le transport gyroscopique. On se souvient de l’affaire du bus chinois qui se soulevait à dix mètres du sol pour tracer dans les encombrements. Une arnaque qui avait enchanté la planète et fait espérer à ses pseudo-inventeurs d’empocher un petit milliard d’euros d’investissements avant de se faire rattraper par la police chinoise.

Pas de quoi décourager les ingénieurs de Dahir Insaat pour autant, heureux de nous présenter en vidéo leur nouveau concept de véhicules gyroscopiques, un projet qui séduira les amateurs de voitures volantes prêts à revoir leurs ambitions à la baisse (le passage de la vidéo sur le camion de pompiers snobant les embouteillages pour sauver un immeuble en flammes grâce à un équipage embarqué de drones-extincteurs vaut le détour). Une porte entrouverte sur un futur qui sera gyroscopique, ou ne sera pas.

Via The Verge.