Nature

Ne chopez pas l’orage

orage magnétique terre soleil
Vue d'artiste d'un orage magnétique, CC NASA / Wikimedia Commons

Attention, voyageurs de tout poil !

Si l’on sait depuis quelques temps déjà que, en l’air dans un avion, on est plus exposé aux rayons cosmiques radioactifs, même si cela reste une dose minime, voici que la situation pourrait être plus grave que prévue. La NASA vient de publier une étude reposant sur 265 vols de recherche autour du globe et met en évidence l’existence de véritables nuages de radiations, où la concentration de rayons X et Gamma peut être jusqu’à deux fois supérieure à ce qui est normal à l’altitude de croisière normale d’un aéroplane.

Sans faire semblant de comprendre complètement l’explication de ces phénomènes que donne le superviseur du projet de recherche Kent Tobiska au New Scientist, nous vous la livrons in extenso, parce que c’est tellement un bon début de roman de science-fiction :

« Les orages géomagnétiques peuvent arracher des électrons à la ceinture de radiations de Van Allen. Dans les couches supérieures de l’atmosphère, ces électrons entrent en collision avec les atomes et molécules de nitrogène et d’oxygène, créant un flux de radiations secondaires et tertiaires, le plus souvent sous forme de rayons gammas. »

On attend les gestes innovants du personnel navigant -en réalité les seuls vraiment concernés par le sujet- quand, dans les consignes de sécurité, ils expliqueront qu’en cas de croisement avec un nuage de rayons Gamma échappés de la ceinture de Van Allen, une combinaison plombée tombera automatiquement du compartiment à bagages.

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez en cadeau le Paris-Apocalypse City Guide !

Vous serez ainsi au courant de toutes nos offres à venir, de nos événements et de nos projets d’articles ou de développement.

En soumettant ce formulaire, vous acceptez expressément que nous utilisions votre adresse mail pour vous envoyer des newsletters régulières.

Promis, nous vous spamerons pas, nous ne vous enverrons que des infos sur la vie du magazine et ses productions et nous ne communiquerons jamais votre email à des tiers.

Vous pouvez également télécharger gratuitement ce guide sans vous inscrire à notre newsletter en cliquant ici.

Non merci.