On s’arrête un instant sur une planète, la plus belle d’entre toutes, immodestement : la nôtre. Un nouveau télescope nous permet d’en apprécier chaque détail… En vidéo

Il lui suffit de 15 minutes pour scanner l’intégralité de la planète, avec non seulement une précision, mais surtout une quantité de capteurs, d’ondes et d’informations inégalée. C’est le tout nouveau satellite GOES-16, qui vient de se mettre en position à 36 000 kilomètres au-dessus de nos têtes.

Capable de prendre des images d’une définition 4 fois supérieures à ce qui était disponible jusqu’ici, capable de distinguer le brouillard des nuages, de séparer les canaux infra-rouges par dizaine, il régalera les rétines des amoureux de l’espace mais, surtout, permettra de traquer plus efficacement les cyclones, tempêtes et autres événements climatiques en tous genres susceptibles de dérégler notre précieuse civilisation.