À Blois, une nouvelle façon de faire de l’histoire, sur les traces de Christophe Colomb

Une conférence ludique du comédien Thomas Cousseau et de l'historien Patrick Boucheron nous fait embarquer à bord de l'expédition de Christophe Colomb, tout en renouvelant le genre de la vulgarisation historique. (La performance commence à 6'50 dans la vidéo).

Temps de lecture : 2 minutes

Cette année, Les Rendez-vous de l’Histoire de Blois affichaient une thématique simple, vaste et profonde : « La Mer ».

Beaucoup de conférences et d’interventions permettent de mieux comprendre les enjeux liés à cette réalité géographique, qui sait unir et diviser, rapprocher, relier et éloigner, et sont disponibles sur la chaîne YouTube de l’événement mais, incontestablement, celle qui nous a le plus marqués reste cette performance unissant le comédien Thomas Cousseau (connu du grand public, principalement, pour son rôle dans Kaamelott, où il incarne Lancelot) et Patrick Boucheron, historien qu’on ne ne présente plus aux amatrices et amateurs, coauteur, récemment, d’une Histoire mondiale de la France qui sut faire parler d’elle en 2017.

Le Salon VIP.
L’Édition du Week-end.

Soutenez-nous sur Patreon pour débloquer du contenu exclusif.

Cette intervention vous emmènera sur les traces de Christophe Colomb, quasiment à bord de l’un de ses navires. Mais pas n’importe comment : le format renouvelle avec humour, intelligence et érudition, l’exercice de la vulgarisation historique.

Ici, Thomas Cousseau lit quelques extraits choisis du Journal de bord du navigateur, des préparatifs jusqu’au retour. Et à ses côtés, l’historien commente le texte. En interroge la fiabilité. Confirme, infirme, corrige, reprend, questionne.

Patrick Boucheron et Thomas Cousseau aux Rendez-vous de l'Histoire de Blois en 2022
Patrick Boucheron et Thomas Cousseau face au « Journal de bord » de Christophe Colomb. Capture d’écran.

Ainsi, non seulement la méthode permet-elle de donner la parole aux protagonistes de l’événement comme à ses historiens et chroniqueurs ; non seulement permet-elle d’aborder les enjeux d’hier comme d’aujourd’hui mais, même, apprend-elle à lire l’histoire, constitue-t-elle, sous cette forme toute plaisante, une initiation au travail historique, aux questionnements de ses pratiquants et pratiquantes, aux mises-en-garde, aux interprétations et, donc, à la rigueur exigée par cette science humaine.

Bon voyage avec Christophe Colomb, donc… Et réjouissez-vous d’embarquer pour une expédition, sans risques pour vous, d’un peu plus d’une heure, en compagnie de l’un de vos contemporains, un chercheur, fasciné, intrigué, mais surtout curieux de ce que cache vraiment notre histoire et son récit.

Centre de préférences de confidentialité