Magnifique et époustouflante fresque, Le Fils a la force des grands romans quand ils savent à la fois nous emporter, nous enseigner et nous changer.

À travers trois destins d’une même famille, narrés de manière alternative et non temporelle, c’est l’histoire du Texas du milieu du 19ème à nos jours qui nous est peint avec un talent fou, une beauté saisissante et une cruauté terrible.

Il y a d’abord Eli McCullough, le patriarche, dit Le Colonel, enlevé puis élevé par les Comanches à l’adolescence, pionnier d’une immense fortune qu’il fonda plus tard. Cet être sans pitié, à la fois détestable et fascinant, fier et admirable, est tour à tour indien, cow-boy, homme d’affaires dans l’élevage puis le pétrole, déchiré continuellement entre sa part de lumière et sa part d’ombre. Chez lui la fin justifie tous les moyens, quel que soit le camp dans lequel il se trouve, il dirige, fomente, combat, tue, ordonne. Son ambivalence complexe se heurte à des paradoxes qui ne l’arrêtent jamais, du racisme subi à celui infligé, des tortures encaissées à celles ordonnées, il est de ceux qui ont fondé le Texas d’aujourd’hui.

Et puis il y a Peter, son fils honteux, celui qui a le sens aigu de l’injustice, de la culpabilité. Un intellectuel qui ne pardonne pas l’histoire infligée à coups de violences pour la prise de pouvoir des terres, pour la domination du blanc qu’il est sur les Mexicains et les indiens. En opposition totale avec son père, cet homme endolori, doux, silencieux puis révolté, va faire exploser la trame familiale à travers un choix de cœur et de revanche ultime.

Enfin il y a Jeanne-Anne, arrière-petite-fille du premier et petite-fille du second, héritière de l’empire texan bâti au cours des 70 dernières années. Femme dans un milieu d’hommes, battante, à la fois patronne et sentimentale, mourant sur le sol de l’immense demeure familiale pour l’exacte croisée des deux premiers destins.

De ces trois regards c’est toute la conquête de l’Ouest que l’on embrasse, mais également tout ce qui compose l’humanité, son ADN de sang, de sursauts, de rejets. Et on sait plus que jamais combien les choses n’ont pas changé.

Magistral. Réellement magistral.

Commander directement sur

Decitre

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez en cadeau le Paris-Apocalypse City Guide !

Vous serez ainsi au courant de toutes nos offres à venir, de nos événements et de nos projets d’articles ou de développement.

En soumettant ce formulaire, vous acceptez expressément que nous utilisions votre adresse mail pour vous envoyer des newsletters régulières.

Promis, nous vous spamerons pas, nous ne vous enverrons que des infos sur la vie du magazine et ses productions et nous ne communiquerons jamais votre email à des tiers.

Vous pouvez également télécharger gratuitement ce guide sans vous inscrire à notre newsletter en cliquant ici.

Non merci.