Comme chaque semaine, la revue de presse de Postap Magazine sous la forme d’horoscope tribal.

Poète

Une bonne nouvelle pour les poètes de France, de Navarre et d’Europe entière : les Assises Internationales de la Poésie débutent à Lausanne ce 7 mars, organisées par l’université de Lausanne et l’École de Haute Pédagogie du canton de Vaud.

Au programme, une « soirée poétique » sur le thème « Les créateurs sont des chercheurs comme les autres », mais surtout des tables rondes : « Les innovations presse et poésie » (Miam !), « Une ère de festivals, marchés et transmission de la poésie », des « états de la situation » en Suisse, Espagne et Italie, le tout regroupé sur le thème « Transmettre la poésie ».

Et, en prime, la promesse d’un live Facebook.

Il fallait bien cela pour commencer, les autres news de la semaine ne sont pas autant chargées en éloge de la beauté fugace du monde.

Retrouvez toutes les infos sur Poésieromande.ch.

Tueur

Hello les tueurs. C’est chaud pour vos miches un peu là, non ? Aux États-Unis, s’entend —il y a pas mal d’autres endroits où pour vous ça se passe pas trop mal— depuis le massacre de Parkland, la lame de fond appelant à vous compliquer la vie, en contrôlant plus sérieusement le marché des armes là-bas, commence à faire du bruit.

Bon, il faudra du temps avant que vous ne puissiez plus, dès 18 ans, même avec un historique de violence, même référencés (on ne féminise pas le terme ici, tant la violence par armes à feu est un problème masculin) en tant que terroristes potentiels, vous ne puissiez pas acheter de fusil d’assaut, mais tout de même, le vent tourne.

Tiens, rien que l’autre jour, à la CPAC, au grand raout de la droite américaine, vous n’avez même pas pu tester Bullet Train, le jeu en réalité virtuelle d’Epic Games où, un casque de VR sur la tête pour vous y croire totalement et défourailler à tout va, un jeu qui avait pourtant toute sa place, bien entendu, dans un événement politique.

C’est Facebook en l’occurrence, promoteur du casque de réalité virtuelle Oculus Rift, qui a finalement renoncé à son petit stand de démo après que les premières images filtrées par les réseaux sociaux heurtèrent quelque peu une population toujours traumatisée par 1 624 tueries de masse en 5 ans.

Via Kotaku.

Arnaqueur

Arnaqueurs, et si vous changiez de boulot ? C’est en tout cas l’idée qu’au eu le réalisateur Adam Grumbo, récemment contacté via Facebook par une « fille chaude de Denver », qui se trouvait en réalité être un adolescent du Nigeria. Après quelques échanges, Adam a suggéré au mystérieux « Tobi » de plutôt lui envoyer des photos de son pays dont il ne connaît rien.

Tobi s’est mis au boulot, guidé par son nouveau prof et ce dernier a, dans la foulée, lancé une page GoFundMe pour le soutenir dans un projet de documentaire vidéo, By D Grace of God, sur la vie quotidienne dans l’un des pays les plus durs au monde, rongé par le crime, la corruption, les inégalités et la pollution.

Plus d’infos sur Bydgraceofgod.com.

Via Design Taxi.

Français

Petit coup dur pour vous les Français, dont on ne peut pas dire qu’il soit vraiment inattendu.

Le classement 2017 des pays les moins corrompus de Transparency International vient en effet de tomber et l’Hexagone n’y figure qu’à la 23° place du classement, un peu loin du podium sur lequel trônent la Nouvelle-Zélande, le Danemark et la Finlande (bon, sur 180 pays, tout de même).

Comme l’écrit l’ONG de lutte anticorruption : « Le phénomène souvent observé « un scandale – une loi » ne saurait constituer une réponse satisfaisante aux perceptions négatives et à la crise de confiance que traverse notre démocratie ».

Mais ils sont pessimistes : après tout, il devrait y avoir encore beaucoup de scandales à venir dans notre pays. Soyons patients.

Plus d’infos sur Transparency.org.

Doll

Pas facile, d’être une real doll en 2018… Être une poupée de silicone ultra-réaliste uniquement dédiée à satisfaire les plaisirs de messieurs quelque peu frustrés, on a vu meilleure vie.

Heureusement, ça va changer : les robots sexuels masculins arrivent ! Et ce, « vraisemblablement dès cette année », a annoncé Matt McMullen, le fondateur de Realbotix.

Mieux encore : le garçon, qui n’a pas encore de nom, sera en réalité une déclinaison du modèle Harmony, c’est-à-dire qu’il sera capable, tadada, tenez-vous bien, d’avoir une conversation !

Le jeune homme devrait coûter dans les 15 000 dollars (environ 12 000 euros), au minimum, ce prix étant pour l’instant celui affiché pour une seule tête de Harmony (à greffer sur une doll déjà achetée) et le téléchargement de son logiciel de conversation.

Et ce n’est qu’un début : pour le futur, le pas du tout creepy Mr. McMullen voit grand. Il espère doter ses robots mâles de ce qui, pour lui, devrait « être un véritable atout pour les femmes » à savor, vous l’avez deviné, danser. (Pudique, lorsque questionné sur la taille de leur appendice génital, il a simplement répondu d’un évasif « The sky is the limit ».)

Cyborgs de tous pays, mariez-vous !

Via Hollywood Life.

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez en cadeau le Paris-Apocalypse City Guide !

Vous serez ainsi au courant de toutes nos offres à venir, de nos événements et de nos projets d’articles ou de développement.

En soumettant ce formulaire, vous acceptez expressément que nous utilisions votre adresse mail pour vous envoyer des newsletters régulières.

Promis, nous vous spamerons pas, nous ne vous enverrons que des infos sur la vie du magazine et ses productions et nous ne communiquerons jamais votre email à des tiers.

Vous pouvez également télécharger gratuitement ce guide sans vous inscrire à notre newsletter en cliquant ici.

Non merci.