À écouter tranquillement en picorant les articles de PostAp, ou le making-of fictionnel servi dans l’article


Bunker de PostAp, Salle 7, 11H30.
Conférence de rédaction.

“Tout le monde est là ? On peut commencer ?”, lance le boss en étalant ses fiches.


“Euh… Arno, le stagiaire, est parti en ville tôt de matin, et il n’est pas encore rentré”, répond Marjorie. Il était en quête de miel, je crois…

– OK, commençons sans lui, alors. La dernière fois qu’il est sorti, il est revenu trois jours plus tard et a refilé la grippe à un quart de l’équipe. Tout ça parce qu’il a fini en garde à vue pour “Présence à moins de 8 kilomètres d’une manif avec Armes par destination (Pastèques)”.
– C’est brai qu’on da bris jher (“C’est vrai qu’on a pris cher”), toussote Romaric en ajustant son foulard.
– On ne peut certes pas lui reprocher son dévouement, mais il ne faut pas perdre de temps sur l’élaboration de notre prochaine édition. Qui sait s’il n’est pas déjà au bagne ou en exil…
J’en profite pour vous rappeler les règles quand on est dehors : en cas d’agression quelle qu’elle soit, ne résistez pas, donnez tout… Sauf l’essence ! Battez-vous, à mort s’il le faut, pour l’essence. Si vous partez en GAV : on ne se connaît pas, et PostAp niera toute connaissance de votre existence (Arno, n’oublie pas de ne pas faire figurer cela dans le compte rendu, ça fait mauvais genre).
– Mais Arno n’est pas là, justement, objecta Yann.
– Quand vous êtes libre, laissez passer six mois, et contactez le numéro d’urgence du district creusois. Si vous passez en jugement, n’oubliez pas d’abandonner tout espoir : ce matin encore, personne n’avait répondu à notre annonce sur Le Bon Coin… Je ne comprends pas pourquoi… “Rédaction sise entre la contrée des rêves et le pays du cauchemar cherche bon avocat pénal, droit constitutionnel et optimisation fiscale non claustrophobe. La pratique du troc en guise d’honoraires et une passion pour l’histoire de la BD dans les années 1970 sont des plus”, ça devrait faire envie, non ?
– …
– …
– …
– …

Romaric rompit le silence en se mouchant : “Bésolé…”

– Bon, une dernière annonce : l’atelier “Ne pas confondre Vitesse et Précipitation” a été avancé à 08H du matin, juste après la méditation sonore de Cyprien. Ne soyez pas en retard ! D’ailleurs, Cyprien, c’est quoi ce super son que tu nous a mis, hier ?
– Les Black Pumas.
– C’est top. C’est qui ?
– C’est eux…”

“Confines”, signé des Black Pumas et extrait de leur album éponyme sorti en juin 2019, est un bon aperçu de la Soul vintage mais chaleureuse proposée par ce groupe né d’une rencontre, à Austin (Texas), entre Eric Burton (dont la voix évoque Sam Cooke ou Curtis Mayfield) et le producteur/guitariste Adrian Quesada, également connu, entre autres, pour son travail aux côtés de Prince, aka LoveSymbol.

L’album est composé de 10 titres à la production impeccable et aux arrangements parfaits. Le sextet texan nous propose un travail somptueux, aux accents “Motown” de la grande période. Cultivant ses racines soul, il est également imprégné de rock, de blues, de hip-hop.

Cette nouvelle sélection musicale comporte bien d’autres surprises et navigue à travers plusieurs registres. Dans le lot, on aime particulièrement l’humour de Romperayo, groupe issu de la nouvelle scène musicale colombienne qui conte ses racines de façon ludique, alliant rythmes traditionnels et électronique moderne.

Mais on est aussi sensible au bel hommage que Renee Neufville fait au trompettiste Roy Hargrove, récemment disparu ; on savoure le voyage de Natacha Atlas ; on chille sur les “slow edit” de Joe Kay ; on a le souffle coupé à l’écoute de Bendik Giske ; on rêve, ou pas, avec Orchid Mantis, et on tripe avec HAND —à écouter les yeux fermés, le corps au repos, de tout son long.

Profitez de la playlist en feuilletant le magazine… Ou, si vous préférez un bon podcast consacré à la création artistique : ça se passe sur Soundcloud ou iTunes !

PostAp vous souhaite un bon hiver… Et vous recommande de surtout bien vous couvrir et de n’ouvrir qu’aux personnes que vous connaissez… Surtout vos e-mails !

Centre de préférences de confidentialité